RECOMMANDATIONS MÉTALLOGRAPHIE

Recommandation pour la préparation d’échantillons métallographiques.

 

TRONÇONNAGE

Le choix du disque de tronçonnage est primordial. Il sera fonction de la dureté et de la ductilité du matériau à découper ainsi que de la fragilité des revêtements qui le composent.

Comment choisir un disque à tronçonner ?

  • avec abrasif Al2O3 pour les matériaux ferreux,
  • avec Sic pour les non ferreux,
  • Voir les tableaux de sélection des disques à tronçonner.

Plus le matériau à couper est dur, plus le liant de la meule doit être tendre. Par exemple, pour effectuer une coupe de précision sur un acier traité ayant une dureté de 50 HRc, nous préconisons un disque de tronçonnage H2 ou LAM PLAN BLEU, dont le liant bakélite est relativement tendre.

Préconisation d’utilisation

Il faut s’assurer que la lubrification est correcte. Ainsi, on évitera tout risque d’échauffement. En effet, ce phénomène risque d’altérer la structure du matériau. LAM PLAN préconise pour toutes les coupes métallographiques le fluide de tronçonnage 721 associé à la tronçonneuse CUTLAM 1.1 ou 2.0 avec arrosage optimisé.

 

ENROBAGE

L’enrobage permet de limiter les effets de bords pendant l’étape de polissage. De plus cette opération vous permettra :

  • Lors d’un polissage manuel : de faciliter la préhension de l’échantillon
  • Lors d’un polissage automatique : de réunir plusieurs échantillons dans un porte-échantillons dans des conditions optimales de serrage.

Préconisation d’utilisation
Avant toute procédure d’enrobage, bien dégraisser les échantillons afin que la résine plaque aux contours de la pièce. S’assurer qu’il n’y ait aucune bavure issue du tronçonnage. Si besoin, ébavurer les coins de l’échantillon sur un papier abrasif.

Comment choisir une résine ?

Choisir une résine avec une dureté proche de celle du matériau à enrober.
On trouve deux familles de résines d’enrobage :

A froid : Celles-ci sont préconisées pour préparer des échantillons individuels. Nécessite uniquement l’investissement des résines et des moules d’enrobage.

A chaud : Pour les laboratoires qui préparent un grand nombre d’échantillons. Avec ce process, la taille des enrobages est uniforme. La résine est bon marché mais nécessite l’investissement d’une presse à enrober PRESSLAM.
 

Procédure pour l’enrobage à froid

L’échantillon est placé au fond du moule, il est recommandé d’utiliser des clips pour maintenir les échantillons minces sur la tranche. Procéder au mélange des composants de la résine en respectant les doses indiquées par la fiche technique. Mélanger doucement pour éviter de créer des bulles d’air. Verser la résine dans le moule jusqu’au niveau souhaité et laisser durcir à l’air libre ou dans un appareil à pression M.M.806 afin de faire disparaître toutes bulles ou porosités.
Le temps d’enrobage est généralement voisin d’une quinzaine de minutes sauf pour la RESINA CRISTAL (résine époxy) qui est d’environ 8 heures.

Procédure pour l’enrobage à chaud

L’échantillon est placé sur le piston inférieur de la presse à enrober. L’enrobage est rendu possible par la mise sous pression de l’ensemble résine et échantillon ainsi que par l’apport de chaleur. Puis, une phase de refroidissement à l’eau va finaliser le durcissement de la résine.
Il est à noter que la quantité de résine doit être optimisée. Elle est fonction du volume que représente la pièce à enrober.
 

 

POLISSAGE

Le polissage est défini par l’utilisation de grains abrasifs de plus en plus fins permettant d’obtenir une surface idéale pour l’observation microscopique.

Cette procédure peut être divisée en deux phases : Le PRÉPOLISSAGE et le POLISSAGE.

Prépolissage

L’objectif de cette étape est l’obtention d’une surface plane sur les échantillons. On utilise pour cela des supports dits à « abrasif fixe » :

  • pour les matériaux tendres, du papier abrasif au carbure de silicium.
  • pour les autres matériaux, la gamme de disques CAMEO®DISK PLATINIUM.

A la suite du prépolissage, on trouve une phase de travail transitoire, réalisée avec les CAMEO DISK SILVER OU GOLD. Ce sont des supports sans charges abrasives, mais garantissant une très bonne planéité. On utilisera donc un liquide diamant en abrasif libre sur ces deux disques.

Polissage

L’objectif du polissage est l’élimination des dommages laissés par les étapes précédentes. Nous vous conseillons d’utiliser un abrasif diamant, de taille décroissante, qui sera pulvérisé sur des supports de polissage de plus en plus tendre type 2TS3 (tissé) ou 4FV1 (feutre), jusqu’à obtention du poli parfait.

Il est à noter que sur certains matériaux généralement très ductiles, l’abrasif colloïdal sera utilisé en remplacement de l’abrasif diamant.

LAM PLAN est en mesure de vous fournir une gamme complète de machines de polissage manuelles ou automatiques en mode de pression centrale ou individuelle.